gifs alphabet multicolor-2     gifs alphabet multicolor-2gifs alphabet multicolor-2gifs alphabet multicolor-2gifs alphabet multicolor-2gifs alphabet multicolor-2      gifs alphabet multicolor-2gifs alphabet multicolor-2gifs alphabet multicolor-2gifs alphabet multicolor-2gifs alphabet multicolor-2

tous les MERCREDIS dès SEPTEMBRE 2017

La morsure

Redoutée par les assistantes maternelles, mal acceptée par les parents, la morsure est pourtant un phénomène fréquent de la petite enfance. Les jeunes enfants mordent la vie à pleine dents, mais pas toujours à bon escient.

 

l'enfant et la morsure, nounoustatie.blogspot.com

 

POURQUOI LES PETITS MORDENT-ILS ?

 

Les bébés peuvent mordre pour plusieurs raisons et, même si cette action est ressentie comme agressive, il n'est pas évident qu'elle le soit toujours pour le bébé qui vient de mordre.

Il mord parce qu'il a mal aux dents : en période de poussée dentaire le bébé peut souffrir des gencives. Mordre est alors une manière de se soulager et comme il ne fait pas forcément la différence entre l'anneau dentaire, le jouet, l'objet ou le bras du voisin, alors il est possible qu'il morde aussi ce dernier.

Il mord parce qu'il découvre : on le sait les bébés mettent tout à la bouche. De ce fait, cette dernière est aussi appelée la troisième main du bébé. Le problème, lorsque le bébé a des dents et qu'il porte les objets à sa bouche, c'est qu'il peut les mordre. Il fait pareil avec la main qui traîne à côté de sa bouche.

Il mord parce qu'il goûte : on pense aussi que la bouche donne accès aux odeurs et que l'odorat, sens très développé chez le bébé, lui permet de découvrir et d'analyser son environnement. Quelquefois il va un peu plus loin dans la découverte sensorielle. Il mord quel que soit ce qu'il a dans la bouche... et cela peut être un doigt.

Il mord parce qu'il aime : c'est le fameux, je t'aime, je te mange... Le bébé aussi aime très fort et est prêt à dévorer celle et ceux qu'il aime. La morsure peut aussi être un acte d'amour. Certains bébés mordent leurs parents.

Il mord parce qu'il se défend : lorsque plusieurs jeunes enfants jouent, il est possible que l'un veuille se saisir de l'objet que l'autre a dans les mains. Le bébé qui se défend crie généralement et tient fortement l'objet en question dans ses mains. Mais cela ne suffit pas toujours et comme ses mains ont trop occupées, il utilise sa bouche pour mordre et faire lâcher prise l'autre enfant.

Il mord parce qu'il veut un jouet : à l'inverse lorsqu'un enfant veut absolument l'objet possédé par un autre et que ce dernier ne veut pas le lâcher, il mord pour l'obtenir. Le conflit est aussi une forme d’interaction avec l'autre.

Il mord parce qu'il est submergé par une pulsion agressive : le bébé ne sait pas encore bien contrôler ses pulsions et celles-ci peuvent être agressives lorsqu'il est frustré ou lorsqu'il souffre. La morsure est alors une réaction incontrôlable. Certains bébés retournent cette pulsion d'agressivité contre eux-même et se mordre. Il souffre.

Il mord parce que c'est son mode de communication : le bébé peut ne pas trouver d'autres moyens de communications. La morsure peut devenir le signal d'alarme pour attirer l'attention sur lui. Par la morsure l'enfant communique et entre dans une relation privilégiée négative avec les autres. Il souffre également.

 

QUE FAIRE LORSQUE L'ENFANT MORD ?

 

Garder son calme : Il ne faut pas que l'adulte se laisse contaminer par la violence de l'acte et devienne lui-même violent, cela déstabiliserait encore plus l'enfant. Même dans les situations de morsures répétitives qui peuvent devenir exaspérantes, il faut toujours conserver sa sérénité. C'est ainsi que l'enfant pourra toujours avoir confiance en l'adulte qui s'occupe de lui et qu'il se sécurisera à ses côtés. Il ne faut pas entrer dans le cercle vicieux de l'escalade de la violence ou de la peur.

Utiliser la parole : il faut mettre des mots sur ce qui vient de se passer. Commenter l'action, les raison, les conséquences, les émotions que ce geste suscite pour les unes et pour les autres. Mais il faut aussi rappeler la loi, l'interdit de faire mal, l'interdit de mordre un enfant ou un adulte. Il faut le dire avec un ton ferme et assuré, sans crier, sans violence verbale, ni physique, en étant parfaitement convaincu de son propos, en se mettant à la hauteur de l'enfant et en requérant son attention. Il a le droit d'être en colère, d'être triste, fâché, mais il n'a pas le droit de faire mal, donc de mordre.

Offrir d'autres solutions à l'enfant : il faut lui permettre d'une part d’extérioriser sa pulsion agressive autrement et d'autre part de l'exprimer dans des jeux.

Pouvoir mordre dans autre chose : son doudou, une poupée, un objet spécifique.

Proposer des activités ludiques dans lesquelles l'enfant trouve l'occasion d'extérioriser leurs pulsions agressives : pouvoir détruire des tours, déchirer des feuilles, taper sur des établis... sont autant de manière de décharger un trop plein de frustrations.

 

La morsure ne résulte jamais d'un défaut de surveillance des adultes, car elle se produit très rapidement et  il est pratiquement toujours impossible d'arrêter le geste de l'enfant à temps. Par contre, l'absence de réel accompagnement, de réelle attention à l'enfant, de réel regard porteur envers l'enfant peut conduire à ne pas faire cesser ses morsures. C'est pour cela qu'il faut pas banaliser la morsure comme un "phénomène" inhérent à la fréquentation avec d'autres jeunes enfants chez l’assistante maternelle, sans pour autant en faire trop.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. Anonyme 04/03/2012

courage au maman concerné, mes jumeaux mordaient, la nourrice a vu une petite fille partir a cause d'eux.
C'est une façon de communiquer, ils ne maitrisaient pas le langage alors a chaque probleme, un petit coup de dents. Rassurez vous ça va vite passer, aidez les a trouver un autre moyen de réagir a la frustration, jouer avec eux et montrer le partage, et surtout verbalisez les échanges pour qu'ils rentrent vite dans la parole. Vos petits mordeur vont vite devenir de grands débrouillards.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau