gifs alphabet multicolor-2     gifs alphabet multicolor-2gifs alphabet multicolor-2gifs alphabet multicolor-2gifs alphabet multicolor-2gifs alphabet multicolor-2      gifs alphabet multicolor-2gifs alphabet multicolor-2gifs alphabet multicolor-2gifs alphabet multicolor-2gifs alphabet multicolor-2

tous les MERCREDIS dès SEPTEMBRE 2017

La diversification de bébé

Pendant 6 mois, bébé n'a bu que du lait. Il est désormais prêt à découvrir de nouveaux goûts et textures, et à manger peu à peu à la cuillère. Votre pédiatre vous l'a conseillé : c'est le moment de commencer la diversification alimentaire.

Par quels aliments commencer ? En quelles quantités ? Voici mes conseils pour une diversification alimentaire réussie.

Même si vous décidez d’introduire en douceur des nouveautés, l’alimentation du bébé doit être encore principalement constitué de lait. C’est lui qui fournit l’essentiel des éléments notionnels indispensables à la croissance notamment le calcium. Vous allez changer de lait : vous allez prendre ce qu’on appelle « un lait de suite » ou lait 2e âge. Allégé en protéines, il contient les acides gras, les vitamines et les minéraux nécessaires au développement psychomoteur de l’enfant. La diversification signifie que vous allez ajouter d’autres aliments tout en gardant la quantité de lait infantile conseillé. Jusqu’à un an, la quantité de lait recommandée est d’un demi-litre par jour, réparti en deux ou trois biberons, seul, avec des céréales ou des légumes, selon l’âge du bébé.

En plus de nourrir votre enfant, le lait participe à son hydratation pendant les premiers mois. Ainsi, vous n’avez pas à lui donner d’eau en plus, sauf en cas de fortes chaleurs. N’attendez pas qu’il manifeste sa soif. Les jus de fruits ne sont pas recommandés pour les enfants en bas âge : le lait maternel ou les laits infantiles apportent suffisamment de vitamines et minéraux pour ne pas avoir besoin de compléter avec un jus.

Les repas de un à trois ans

 

 

A partir de 6 mois


Votre bébé de 6 mois pèse environ 7 kilos. Vous pouvez commencer à introduire des légumes dès le 6ème mois : dans le biberon de lait ou en complément de la tétée.

Pour le début de la diversication alimentaire, n’oubliez pas que Bébé n’est pas encore prêt à remplacer son biberon de lait par un repas. Surtout, allez-y en douceur.  Pour commencer, pourquoi ne pas mettre une toute petite cuillère de compote de pomme dans le biberon de Bébé ? Préférez l’introduction des légumes avec le biberon de midi, des fruits avec celui de 16 h et des céréales avec celui du soir. Pour ce qui est du matin, ne changez rien pour le moment aux habitudes de Bébé et laissez lui son biberon de lait. Une idée importante à garder en tête : n’introduisez dans l’alimentation de votre Bébé qu’un aliment à la fois ! C'est le seul moyen d'éviter les allergies et les intolérences !

Ne vous sentez pas obligée de donner uniquement à votre Bébé du “fait maison”. Les petits pots conviennent parfaitement à l’alimentation de votre loulou. En revanche, évitez les préparations infantiles types poudres ou encore céréales de légumes. Contrairement aux petits pots, ces préparations sont réalisées à partir de légumes déshydratées et non frais. Ils pourront donc vous dépanner exceptionnellement mais ne devront pas devenir l’alimentation principale de votre enfant. 

Comment bien les choisir ?

Pour les légumes, choisissez des variétés bien tolérées par l’estomac de votre bébé : haricots verts, épinards, courgettes sans pépin ni peau, blanc de poireaux, carottes, potiron, navet, brocoli… Évitez dans un premier temps les légumes riches en fibres comme le salsifis, l’artichaut ou le vert des poireaux.

Pour les fruits, proposez-les 15 jours après avoir introduit les légumes. Ceratins sont à privilégier comme la poire, la pomme, la pêche, la banane ou les abricots. Attendre ses 1 an pour les fruits rouges et les fruits exotiques.

Comment les préparer ?

Bébé possède son réflexe d’extrusion. Il rejette tout élément dur et ne peut donc se nourrir que d’aliments parfaitement liquides et sans morceaux. Veillez donc à bien mixer tous les repas que vous lui donnez.

Les légumes doivent toujours être cuits. Si vous nourrissez votre enfant au biberon, commencez par ajouter un bouillon de légumes au biberon de lait : remplacez l’eau du biberon par l’eau de cuisson des légumes, sans y ajouter de sel (soit 210g de bouillon + 7 mesures de lait). Par la suite, vous pourrez y ajouter progressivement des légumes mixés pour obtenir une soupe épaisse ne contenant plus que 5 mesures de lait. Si vous allaitez, cuisez vos légumes à l’eau ou à la vapeur, encore une fois sans ajouter de sel, mixez-les pour avoir une texture de soupe épaisse et donnez-la à la cuillère. Vous pouvez ajouter de la pomme de terre à la préparation pour lui donner une texture plus « solide ».

Si Bébé à tendance à refuser la cuillère lors des premiers repas, ne paniquez pas et optez pour une tétine deuxième âge. Adaptées aux bouillies, soupes et même compotes, ces tétines pourront faciliter les premiers repas de Bébé. Bien entendu, l’idéal est de finir par utiliser la cuillère. Mais chaque chose en son temps. Habituez bébé petit à petit à la cuillère, il finira par l'accepter totalement ! 

Pour les fruits, préparez-les en compotes, en utilisant des fruits bien mûrs, cuits puis mixés, sans sucres ajoutés. Vous pouvez utiliser la pomme comme base : les enfants apprécient souvent sa texture douce et sa saveur sucrée naturelle. Vous pouvez aussi proposer à votre enfant des petits pots de fruits. Au fur et à mesure, vous pouvez introduire des textures moins homogènes et moins lisses en proposant à votre enfant des fruits écrasés par exemple, toujours sans ajout de sucre. Essayez de n’introduire qu’un seul fruit par jour pour laisser le temps à votre enfant de s’habituer au goût.

En quelles quantités ?

Dès 6 mois, la journée de Bébé s’organise autour de 4 repas de 240g chacun. Bien que Bébé part à la découverte des aliments, le lait reste toujours la base de son alimentation (environ 1/2 litre par jour). Veillez à n’introduire qu’un nouvel aliment à la fois. Cela vous permettra de mieux connaître les goûts de Bébé et surtout, de détecter allergies et intolérences si la situation se présente. Dernier conseil : ne salez pas les plats. 

Il est très possible que Bébé refuse certains aliments. Ne le forcez surtout pas, habituez-le peu à peu et augmentez les doses au fur et à mesure. Proposez-lui dans un premier temps de petites quantités de purée de légumes ou de fruits et complétez le repas à l’aide de lait. Vous pourrez augmenter les doses de légumes (puis de fruits dans un second temps) au fil des jours en fonction des réactions de bébé.

  • les légumes : de quelques cuillère à café à 60g, le midi de préférence
  • les fruits : de quelques cuillères à café à 60g au goûter

 

A partir de 7 mois

 

Le régime alimentaire de Bébé à 7 mois reste proche de celui que votre enfant avait à 6 mois. La base de son alimentation reste avant tout le lait infantile ou maternel, avec au minimum, un demi litre par jour. N’ajoutez pas de sel dans les préparations de Bébé. Pour chaque nouvel aliment, veillez à le proposer seul à Bébé afin de détecter tous risques allergiques. Pour ce qui est de la viande, attendez que Bébé ait bien assimilé les légumes dans son alimentation.
 

On va pouvoir introduire des aliments énergétiques, les féculents. Ils sont essentiellement composés de sucres complexes (amidon) lentement dégradés et assimilés au cours de la digestion.

La pomme de terre, en petites quantités, donne à vos plats une texture plus épaisse. Les farines infantiles peuvent être une bonne solution si votre enfant est un « petit mangeur ».

Comment les préparer ?

Cuisez les pommes de terre à la vapeur, puis moulinez-les et mélangez-les avec un légume (carottes, potiron, épinards, courgettes épépinées, haricots verts…). En ce qui concerne les farines infantiles, vous pouvez les ajouter au biberon (2 cuillères à café de farine 1er âge sans gluten) ou les utiliser dans une soupe de légumes.

À quel repas les donner ?

Ajouter les pommes de terre ou un peu de farine 1er âge à la purée du midi. Vous pouvez également mettre un peu de farine infantile dans le biberon du soir.

Quelles Quantités ?

Une journée type :
- Matin : 240ml d’eau et 8 mesures de lait deuxième âge en poudre ou allaitement au sein
- Déjeuner : 120 à 200g de légumes frais que vous aurez au préalable cuits puis mixés accompagnés de 15g de féculent mixé Vous pouvez également proposé à Loulou un petit pot de légumes de 200g et un dessert (petit pot aux fruits ou compote maison) ou un laitage (yaourt...)
- Goûter : Allaitement au sein ou biberon de 240ml de lait deuxième âge ou biberon de 150ml accompagné d’un yaourt et compote.
- Dîner : Allaitement au sein ou biberon de 240ml ou un potage de légumes lacté : un mélange de  lait deuxième âge avec une purée de légumes et un dessert (petit suisse, yaourt, fruit, recette maison)

A partir de 8 mois

 

Votre bébé de 8 mois pèse environ 8,3 kilos, il a déjà goûté toutes sortes de légumes et compotes.

Vous pouvez commencer à introduire la viande et le poisson ; pour les œufs, attendez le 9ème mois. Ces aliments apportent des protéines, importantes pour le bon développement de l’organisme. Mais attention, les besoins d’un enfant ne sont pas les mêmes que ceux d’un adulte.

Chez le petit enfant, l’apport en protéines se fait prioritairement par les laits infantiles et plus tard par le lait et les produits laitiers. Viandes, poissons et œufs viennent en complément.

Comment bien les choisir ?

Variez le type de viande, en évitant les abats et les charcuteries (sauf le jambon cuit découenné). Pour le poisson, changez entre les variétés et les formats (frais ou surgelés) mais évitez le poisson pané. En ce qui concerne les œufs, ils doivent être consommés durs.

Quelles quantités ?

Les journées de Bébé s’organisent toujours autour de quatre repas quotidiens. Arrivé à 8 mois, votre enfant se nourrit de deux biberons et de deux repas à la cuillère. Depuis deux mois maintenant, vous habituez votre enfant à de nouvelles saveurs. Son déjeuner et son goûter ressemblent de plus en plus à celui des “grands”.

La première fois que vous proposerez à votre enfant de la viande ou du poisson, mettez à sa disposition une petite cuillère remplie de l’aliment mixé. Augmentez les doses au fur et à mesure. L’idéal est de lui donner environ 15g de viande ou de poisson par jour. Cela peut paraître évident, mais veillez à ne jamais ajouter de viande mixée dans le biberon de lait de votre enfant.

 

A partir de 9 mois

 

Les repas de votre enfant se diversifient, mais le lait reste à la base de l’alimentation. Il est maintenant capable de tenir sa cuillère et affirme son autonomie en essayant de manger tout seul, il est également capable de manger quelques aliments solides de toute petite taille. En effet, depuis quelques jours déjà, il a dû se débarrasser de son réflexe d’extrusion et ne pousse plus avec sa langue tout aliment solide que vous lui proposez.

A 9 mois, la découvert de l'aliment continue. Vous pouvez commencer à ajouter des produits céréaliers type croûton de pain, céréales.  Vous pouvez faire de même avec de nouvelles viandes telles que le cheval (grillé et mixé) ou la pintade (rôtie puis mixée). Du côté des légumes, les lentilles, les flageolets, les haricots rouges (en boite ou très cuits) et blancs, le chou-fleur ou bien le céleri peuvent être utilisés sous forme de purée.

 Vous pouvez aussi maintenant donner un peu plus de goût aux plats de Bébé grâce à l’ail et aux herbes aromatiques (basilic, estragon, ciboulette).

Vous pouvez augmenter les doses de viandes (ou poissons ou oeufs) et on passe de 15g de viande quotidien (ou de poisson ou oeuf dur) à 20g (1/2 oeuf dur) tous les jours jusqu'au moment où vous poserez les yeux sur votre bébé de 12 mois. Gardez en tête que 20g représentent environ 4 cuillères à café. 


Alimentation du bébé de 9 mois : une journée type

- Petit-déjeuner : 240 ml de lait
- Déjeuner : 180 g de légumes + 20 g de viande ou de poisson ou 1/2 oeuf dur + dessert (laitage ou fruit)
- Goûter : laitage et fruits
- Dîner : 240 ml de lait + farine (sans gluten) ou 150 ml + 90 ml soupe de légumes

 

A partir de 12 mois

 

Du haut de ses 12 mois, Bébé continue sa diversification alimentaire. Votre loulou est capable de manger quelques aliments solides de petite taille. De plus, il sait de mieux en mieux mastiquer ses aliments. Vous pouvez donc inclure dans ses repas des petits morceaux pour l’habituer progressivement. Ne le forcez surtout pas, n’oubliez pas que chaque enfant évolue à son propre rythme.

De nouveaux légumes tels que la rhubarbe, le maïs doux ou bien encore les brocolis peuvent lui être servis, à condition de bien préparer les purée. L’avocat bien mûr et écrasé plaira également aux papilles de votre loulou. Vous pouvez, dès les 12 mois de bébé, varier ses compotes en ajoutant maintenant des raisins, des framboises et des fraises. Côté céréales, l’avoine, le seigle et l’orge lui sont maintenant autorisés.

Les abats et notamment le foie sont riches en vitamines A, B et K et en oligo-éléments (fer, chrome, cobalt, cuivre, sélénium, zinc...). Ce dernier a longtemps recommandé dans l’alimentation de Bébé. Or cet organe sert généralement de "réservoir" à de nombreux produits chimiques tels les insecticides, pesticides, antibiotiques... Il est donc impératif de donner à votre Bébé du foie issus de l’agriculture biologique afin d’éviter tous risques de contamination.

Ne lui donnez jamais plus de deux repas à base de foie par mois. D’autre part, ne vous fiez pas aux prix. Ce n’est pas parce que le foie de veau est plus cher que celui de porc, de volaille ou de génisse qu’il est meilleur pour Bébé. En effet, ces derniers ont tous quatre la même valeur nutritive.

N’oubliez pas que le lait reste très important dans l’alimentation de Bébé (environ 1/2 litre par jour). Quel lait donner à bébé ? Optez pour le lait entier, 3e âge, de croissance et n'oubliez pas certains produits laitiers tels que les yaourts ou le fromage. Profitez également des un an de votre loulou pour augmenter les doses de viandes, poissons ou œufs quotidiennes (30g par jour ou 1/2 œuf dur).

 

Alimentation du bébé de 12 mois : une journée type


- Petit déjeuner : 250ml de lait + céréales (tartine de pain) + fruits
- Déjeuner : Purée de légumes (avec une noisette de beurre) accompagnée de 30g de viande (ou de poisson ou 1/2 œuf dur) et un fruit comme dessert
- Goûter : Produit laitier + fruit + céréale
- Dîner : Produit laitier + céréales + fruits ou légumes (250 ml de lait par exemple accompagné d’une tartine de pain et de légumes verts)

 


L'essentiel à retenir


tableau-menu.jpg

Cliquez dessus pour agrandir


1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau